Réponse à quelques questions fréquentes au sujet de l’hypnose

L’hypnose qu’est-ce que c’est ?

L’hypnose est un phénomène naturel et spontané que nous utilisons quotidiennement sans nous en rendre compte. Surprenant non ? Pas tant que ça. Cet état hypnotique se produit, par exemple, lorsque nous conduisons notre voiture sur un trajet familier et que nous pensons à tout autre chose sans que cela ne gêne notre habileté à maitriser notre véhicule. Il se produit aussi quand nous regardons un film et que les émotions des personnages nous entrainent dans  nos pensées et nous transportent dans des univers imaginaires sans rapport avec le moment présent. 

Cet état hypnotique survient, chez un adulte, environ 10 à 12 fois par jour. Inutile de lutter donc puisque c’est en nous et que, qui sait, ça pourrait nous être utile. Nous parlons d’état hypnotique ou d’état modifié de conscience.

C’est utilisé depuis longtemps ?

L’hypnose, reste un mystère pour de nombreuses personnes qui la considèrent comme de la magie ou du charlatanisme. L’hypnose n’est en fait qu’une technique qui est connue depuis des temps ancestraux. La première description d’une séance d’hypnose a été retrouvée en Égypte sur une stèle datant de plus de 3000 ans en Égypte. Ramsès II aurait utilisé l’hypnose pour motiver ses soldats avant la bataille … Comme quoi, tout ça n’est pas nouveau.

On peut même penser que l’hypnose est apparue avec le langage sous forme de rites, de contes, de fables, de simples conversation … Comme aujourd’hui en thérapie.

Au fil des siècles l’hypnose sera effectivement utilisée dans les soins médicaux et en psychologie. 

Au XVIII ème siècle, un médecin allemand, Frantz Anton Mesmer (rien à voir avec l’hypnotiseur de scène d’aujourd’hui), développe une thérapie basée sur le « magnétisme animal » un fluide que posséderait, selon lui, tout être humain. Il fit alors des expériences collectives qui attirèrent les foules. 

Au XIX ème siècle, James Braid, chirurgien écossais développe l’hypnose pour obtenir l’anesthésie en chirurgie, avec succès.   

Un peu plus tard, en France, le neurologue Jean Martin Charcot expérimente l’hypnose en lien avec ses recherches sur l’hystérie. Un de ses étudiants, le célèbre Sigmund Freud, fondateur de la psychanalyse, poursuivra sur cette voie en travaillant sur les souvenirs traumatiques refoulés.

Aujourd’hui, l’hypnose est devenu un outil thérapeutique à part entière et ce, grâce entre autres aux travaux de Milton Erickson, célèbre psychiatre américain qui fut à l’origine d’une hypnose moderne, permissive qui place le patient comme acteur de ses changements.

Et …tout le monde y arrive?

Nul besoin de pouvoirs spéciaux ou de fluide particulier pour faire de l’hypnose. C’est une technique qui s’apprend et qui est à la portée de tous. C’est en parlant d’une certaine façon à quelqu’un qu’on l’aide à entrer dans un état hypnotique. C’est alors que l’imagination prend le dessus et absorbe toute la concentration de la personne  qui finit par lâcher prise et se détendre totalement. 

Avec la Méthode Dolfino vous apprendrez à  aller plus vite et à devenir un expert dans la mise en transe* hypnotique.

  • le mot transe fait souvent peur alors qu’en fait il s’agit juste d’un transport entre l’état de veille et l’état hypnotique.

Dors je le veux?

Dans la mythologie grec,  « Hypnos » est le dieu du sommeil. Alors finalement dort-on lorsque l’on est en hypnose ? 

Et bien non, nous ne dormons pas lorsque nous sommes en état d’hypnose. C’est un état de dissociation entre une partie consciente et une partie inconsciente de notre esprit qui permet à notre inconscient d’être disponible pour effectuer les changements désirés dans un état d’hypervigilance. 

Alors même si les hypnotiseurs de spectacle utilisent le mot « dors » pour mettre les spectateurs en transe, l’hypnose n’est pas du sommeil. Ça, si ça n’est pas de la confusion …

On peut perdre les pédales?

Alors finalement, perd-on le contrôle en état d’hypnose ? En fait, nous pouvons rester conscient de ce qui se passe, même au cours de la transe hypnotique la plus profonde. On peut se souvenir de tout, bouger si l’envie nous en prenait. L’hypnose est un état naturel qui est reproduit artificiellement dans un but thérapeutique.

Il faut se rappeler que l’état hypnotique est produit par la personne qui désire y entrer. L’hypnotiseur n’est qu’une aide pour y arriver.  Il n’hypnotise personne. Il aide la personne demandeuse à entrer en état hypnose à la profondeur qui est nécessaire pour effectuer les changements désirés.

Cot cot codec … Je vais faire la poule?

Il n’existe pas à notre connaissance de concours international, vidéo à l’appui, de la meilleure poule sous hypnose. Dans les shows d’hypnose de spectacle, les spectateurs qui s’adonne à toutes sortes de joyeusetés sous hypnose, le font avant tout parce qu’ils désirent le faire et savent qu’ils vont s’amuser. Il faut également savoir que les personnes très suggestibles, ceux qui sont susceptible de tomber en hypnose instantanément, représentent environ 15% de la population. Vous n’êtes donc peut-être pas prêt de manger du grain sauf si vous aimez manger du popcorn au cinéma …

Maintenant que nous avons fait cette mise au point et que nous sommes sur la même longueur d’onde, nous vous invitons à découvrir l’hypnose Méthode Dolfino®.

  • FRED

    Ce test ne valide pas le fait qu’une personne peut ou pas entrer en transe…Il s’agit d’un phénomène physique indépendant que l’on ne peut empêcher car les tendons ne peuvent supporter la tension permanente…