Se donner le temps de vivre !

 

Avez-vous déjà débuté votre semaine avec le sentiment que vous n’arriverez pas à compléter tout ce qu’il y a dans votre agenda? Je me suis réveillé ce matin et ma tête était déjà en pleine ébullition avec des pensées qui débordaient de partout.

Pendant que j’admirais le soleil se lever, je sentais également poindre à l’horizon un léger sentiment de débordement et d’oppression. Premier réflexe, je respire… et je respire 😉 Je tente de localiser un endroit dans mon corps où se manifeste ce sentiment d’oppression. Je respire dans cet endroit afin de lui donner de la légèreté et laisser la tension se libérer. Après un moment c’est fait… pour l’instant !

En plus des engagements familiaux et professionnels, il y a une myriade d’occupations et d’activités qui surchargent parfois nos horaires. Cette semaine semble être tout un défi en ce sens. Au déjeuner, je décide donc de faire un petit trie dans mes activités de la semaine pour me permettre de créer un horaire qui respecte mon rythme et ne me fasse pas violence. Bonne nouvelle, je me rends vite compte que je ne suis pas impuissant. En effet, je peux CHOISIR la semaine que je vais vivre en conservant les activités qui ont le plus de sens pour moi.

C’est donc un smoothie aux lèvres que je décide de prioriser mes activités de la semaine selon trois critères en lien avec le niveau de bonheur qu’elle m’apporte :

–  Me procure de la joie et de la paix intérieure

–  Contribue à mon bien-être physique, mental et émotif

– Permet de réaliser mes objectifs de vie actuels

Ensuite, j’élimine tout simplement les activités et occupations qui ne correspondent pas à ces trois petits critères. Cet exercice vous permettra rapidement d’être en accord avec vous-même, d’arrêter de faire les choses pour les autres, de générer un sentiment de liberté intérieure et d’augmenter votre joie au quotidien.

gestion-temps

Il faut également être vigilant de ne pas trop donner de pouvoir aux grugeurs de temps. Vous savez ces petits rongeurs qui ont l’air sympathiques et inoffensifs mais qui bouffent goulument des heures précieuses de notre vie. Pour moi, il s’agit de Facebook, les textos, le bavardage inutile et la télévision. À vous d’identifier les vôtres 😉 ?

Pour le reste de nos engagements, il s’agit simplement d’apprendre à s’en réjouir, de voir le bon côté des choses et d’apprécier ce que l’on a en sachant que nous avons le pouvoir maintenant de construire demain.

  • JP Raymond

    Je vous ai envoyé une question par email. Très très intéressant votre article !