Le ptit homme coloré qui se charche des amis (métaphore)

Un groupe de trois fourmis poursuit une montagne qui s’éloigne au loin. De peine et de misère, ils la rattrapent et grimpent jusqu’à son sommet. Ils y découvrent une ouverture béante qui dévoile un ptit homme coloré assied tout au fond, les mains sur le volant. Une première fourmi tente de pénétrer à l’intérieur… elle glisse et explose à son arrivée au plancher. La deuxième se gonfle d’un courage… qui la pousse vers un même destin. Une idée se présente à la troisième qui décide de sauter dans les bras du ptit homme. Ce dernier, pris de frayeur, surprend la fourmi  qui active son mécanisme de défense…. elle devient gigantesque! L’homme et l’insecte se retrouvent ainsi seuls, face à face.

Le ptit homme marmone, sans trop croire qu’on lui répondra:

– Qu’est-ce que tu veux?

Il est surpris d’entendre:

– Nous voulons reprendre notre maison. Conduit la où tu l’as pris. Maintenant, ou résiste au prix de ta vie!

Le ptit homme dirige donc la montage vers un long tunnel creusé dans le sol au loin. Il tombe immédiatement au fond. La reine l’attendait.

– Pourquoi as-tu volé notre maison?

– Je voulais établir une relation avec vous, apprendre à vous connaitre… mais je ne savais pas comment m’y prendre. J’y suis arrivé de façon bien malhabile, maintenant vous êtes tous en colère contre moi!

La reine, grande sage, est bien au courant des vertus du pardon.

– Soit. Maintenant, repartons sur de nouvelles bases. Que veux-tu faire avec nous?

– Je ne veux pas devenir une fourmi. Je veux collaborer avec vous… mais sans me transformer. Dites moi… que puis-je faire?

– À toi de voir. Tu peux quitter maintenant.

Le ptit homme part immédiatement à la recherche de framboises. Fier de lui, il s’en accroche une bien mûre au dos et la pousse à l’intérieur de la montagne. SPLASH! Elle éclabousse toutes les ouvrières qui lui jettent un regard meurtrier. OUPS!

La reine le convoque de nouveau.

– Bon, tu sais, nous sommes très bons pour trouver de la nourriture. Ce n’est pas ça qui manque. Trouve autre chose à faire!

Heureusement, il a un bon sens de l’humour. Il rebrousse chemin en sifflant… ce qui fait sourire toutes les fourmis qu’il croise sur son chemin. Intéressant!

Il vient de découvrir sa voie. Et c’est depuis ce temps que ses airs sifflés font le bonheur de cette joyeuse communauté qui chante avec lui!

  • Gin

    J’ai fait la technique sur moi et il y eu une grande amilioration
    Je répéterai cette technique jusqu’à une guérison totale
    Merci infiniment pour votre générosité de partage
    Gin