Que fait cette mésange bleue dans les archives Akashiques?

mesange_bleueElle apprend à voler du lait aux Anglais! Cette histoire débute en Angleterre après la Première Guerre mondiale. À cette époque, les citoyens pouvaient recevoir leurs bouteilles de lait sans avoir à se déplacer. Des laitiers passaient plusieurs fois par semaine et déposaient de jolies bouteilles de lait en verre sur le perron des maisons.

Un beau jour, les mésanges du village de Southampton ont découvert qu’elles pouvaient profiter aussi de ce service. Elles ont réalisé qu’elles pouvaient facilement percer le bouchon métallique qui protégeait le lait. Ce bouchon était en fait une petite languette métallique facile à percer pour leur petit bec.

En quelques semaines, le phénomène s’est étendu dans plusieurs villages. Partout, les mésanges se mirent à se régaler. En seulement 2 ou 3 ans, le comportement s’est généralisé à presque toutes les mésanges anglaises. Ce phénomène a été observé et étudié de 1930 à 1947. Sachant que les mésanges ne s’aventurent pas à plus de quelques kilomètres de leur nid, ce phénomène a suscité beaucoup d’intérêt et de curiosité.

En 1939, la Seconde Guerre mondiale a changé les mœurs des Européens. Pendant cette période, la livraison des bouteilles de lait s’est interrompue. Ce n’est qu’en 1948 que les Européens revirent leurs bouteilles de lait matinal. De façon surprenante, en Suède, en Hollande, au Danemark, en Angleterre, bref, un peu partout à travers l’Europe les mésanges continuèrent, dès la réapparition des bouteilles, à «voler» du lait. Étant donné qu’il est improbable que des mésanges ayant appris cette habitude aient survécu à la durée de la guerre, que s’est-il produit? Comment l’information s’est-elle transmise?

Selon le docteur Rupert Sheldrake, des « champs morphiques » contiendraient la mémoire collective de chaque espèce. Ainsi, selon cette perspective, le cerveau étant trop petit pour contenir toute la mémoire de individu, passerait du statut « d’organe de stockage » à celui d’un « organe de liaison » avec le mémoire collective.

Cette idée de « champs morphique » rejoint celle d’inconscient collectif de Jung, d’univers informé d’Ervin Lazlo et de noosphère de Teilhard de Chardin.

Cette perspective ouvre la possibilité d’accéder au champ d’information universel pour y trouver la réponse à toutes vos questions. Est-ce que c’est vraiment possible? Et si oui, comment faire?

C’est une des expériences que je vous propose dans la formation « La science de l’intention » qui aura lieu à Montréal et Québec en novembre 2014. J’y enseigne des techniques vous permettant d’y accéder et je vous propose d’en faire l’expérience par vous-même pour valider leur efficacité.

En fait, ce champs d’information, cet inconscient collectif, semble aussi contenir des croyancesroger_bannister auxquelles nous sommes tous reliés. Il existe des croyances individuelles, des croyances familiales et d’autres qui sont collectives.

Pendant des milliers d’années, on a cru qu’un être humain ne pouvait pas courir le mille (1,6 km) en moins de 4 minutes. En 1954, Roger Bannister franchit la barrière considérable de cette croyance. Il réussit l’impossible en visualisant et en s’entraînant. Mais le plus impressionnant est l’effet qu’il a eu sur les autres. De toute l’histoire avant lui, personne n’aurait pu imaginer faire cette prouesse… Mais, moins d’un an plus tard, 37 autres coureurs ont accompli cet exploit et leur expérience a été une référence si forte, que l’année suivante, 300 coureurs ont réussi à le faire!

Comment pouvez-vous réussir vous aussi ce que vous avez longtemps cru impossible? Ce que votre famille croit inconcevable depuis longtemps? Ce que l’humanité toute entière croit irréalisable? Comment pouvez-vous réaliser ces rêves qui vous habitent depuis si longtemps? Le rêve d’une relation amoureuse heureuse, d’une maison lumineuse, d’aventures de voyage, de santé rayonnante… Comment les faire passer du monde de l’invisible au monde réel et concret? Ça commence par y ouvrir la porte dans le monde de l’invisible; de transformer toutes les croyances qui bloquent leur réalisation. Il s’agit ensuite de mobiliser et d’amplifier toute la force de vos intentions. C’est ce que j’appelle « la science de l’intention »

C’est ce que j’enseignerai bientôt à Montréal, Québec et Paris. C’est présenté d’une façon scientifique en mettant en relation les savoirs ancestraux avec les plus récentes découvertes de la physique quantique. C’est l’occasion de faire plus de 15 expériences qui ouvriront votre esprit à de nouvelles perspectives et de nouvelles possibilités.

  • Comment jouer avec l’invisible pour donner vie à vos rêves?
  • Comment accéder aux archives Akashiques, la mémoire de l’inconscient collectif;
  • Comment créer des synchronicités
  • Comment faire plier une cuillère par télékinésie
  • Comment amplifier vos intentions pour surmonter les peurs et croyances limitantes?

C’est une invitation à mettre en action l’art des magiciens pour donner vie à vos rêves de santé, de liberté et d’abondance.

Vous en trouverez la description complète avec une vidéo de présentation sur la page suivante:

http://intention.dolfino.tv

  • JP Raymond

    Je vous ai envoyé une question par email. Très très intéressant votre article !