25 ans plus tard, j’ai voulu savoir s’il était devenu architecte

Jarchitecture-azad‘ai revu ma gang de secondaire 5 il y a quelques semaines. Ça faisait 25 ans que je n’avais pas vu la plupart d’entre eux. J’y ai croisé Azad Chichmanian. J’ai tout de suite voulu savoir s’il était devenu architecte comme il le prévoyait à l’époque.

Pendant tout le temps où nous avons étudié ensemble, il était le gars le plus talentueux en dessin. Il faisait des bandes dessinées qui m’ont toujours impressionné. Il était le meilleur artiste que je connaissais. J’en connaissais bien d’autres qui étaient à la radio ou à la télé, mais dans ma vrai de vrai vie, il était le meilleur. Je ne lui ai jamais dit.

En fait, je ne l’avais même pas réalisé moi-même avant de rêver à lui. Dans un de ces rêves, il était assieds dans un bureau décoré d’oeuvres d’art magistrales et me racontais ses plus récentes découvertes scientifiques; il était un génie créatif très puissant. Il y a bien des façons d’interpréter les rêves. Pour moi, le fait que mon esprit l’ait choisi comme l’archétype d’un homme à la créativité puissante me montre à quel point j’admire cette qualité chez lui. Je viens de le réaliser. Je ne lui ai jamais dit.

Ça me fait penser qu’il y a des dizaines de personnes comme lui qui m’ont inspiré sans que je ne les reconnaisse. Vous avez aussi probablement inspiré et touché des dizaines de personnes sans qu’ils ne vous le dise et sans que vous en soyez conscient. Pour certains, c’est votre humour, pour d’autres votre persévérance, pour d’autres votre générosité… Nous sommes tous des modèles les uns pour les autres.

Eh! oui, Azad est devenu architecte! Il a oeuvré sur le biodôme, sur le nouvel hôpital de Montréal (CHUM) et plein d’autres projets d’envergure. Nous aurons la chance de travailler avec lui et son équipe au développement de notre nouveau centre à St-Jérôme. Ils feront les plans architecturaux et tout le design intérieur. Nous sommes très heureux qu’ils aient accepté de se joindre à notre équipe pour pousser encore plus loin notre vision pour cet endroit magnifique.

Azad est aujourd’hui pour moi un modèle de créativité, et surtout le modèle de quelqu’un qui suit ses rêves et qui fait ce qu’il aime dans la vie.

Maintenant, je vous propose un défi : Pensez à quelqu’un qui vous inspire d’une façon ou d’une autre, et dites-lui, au téléphone, par texto, par email, autour d’un café…! C’est le fun, ça fait du bien et vous pourriez être surpris positivement par cette expérience.

Pour ma part, je relèverai ce défi en envoyant cet article à Azad 😉

  • JP Raymond

    Je vous ai envoyé une question par email. Très très intéressant votre article !