Qu’est-ce qu’une métaphore? À quoi ça sert?

Les métaphores sont des histoires, des contes, des anecdotes. Elles sont porteuses de:

  1. Un sens apparent et évident qui capte l’attention du « moi rationnel »
  2. Un sens caché qui propose des solutions à la problématique de celui qui l’écoute.

Ces histoires, en apparence toutes simples, permettent aux guides en hypnose holistique de passer un message  au « jeune moi » (l’inconscient) sans que cette solution ne soit interceptée par le « moi rationnel ». Ce dernier ne doit pas en avoir connaissance puisqu’il aurait tendance à l’analyser et éventuellement à la rejeter.

Les métaphores favorisent un élargissement du champ des solutions possibles et donnent un nouveau sens aux évènements du passé.

Les métaphores sont des outils puissants de communication. Vous pouvez les utiliser dans le but d’aider les membres de votre milieu : enfants, conjoints, clients, patients, élèves, employés ou patrons. Elles favorisent l’émergence de solutions nouvelles à des problèmes qui paraissent parfois insurmontables.

Pour être efficaces, les métaphores doivent être simples, avoir un début et une fin et avoir une forte charge émotionnelle.

À quoi sert la thérapie métaphorique?

Alors que Milton Erickson était âgé de quinze ans, il jouait avec un copain à la ferme de son père au Wisconsin. Un jour, un cheval égaré accourut sur le terrain familial. Milton  est tout de suite monté dessus. Son copain lui dit :

Que fais-tu sur ce cheval? Tu ne le connais pas! Ce peut être très dangereux!

Il lui répondit:

Oui, c’est vrai, mais je suis curieux.

Il a commencé à trotter sur la petite route. Le cheval s’est dirigé ver le fossé pour brouter de l’herbe. Milton a ramené le cheval très doucement et respectueusement sur la route où il a galopé avant d’entrer dans le fossé de l’autre côté de la route. À nouveau, Erickson très doucement et respectueusement a ramené le cheval sur la route, puis ils se sont promenés une quinzaine de minutes avant que le cheval ne s’égare encore dans le champ voisin.

Encore, il a ramené le cheval sur la route. La promenade a duré quelques heures, puis ils sont arrivés à une croisée de chemins. Le cheval s’est mis à galoper à vive allure. Très rapidement, il est arrivé à une ferme où il s’est immobilisé devant un vieux cultivateur qui travaillait avec ses outils. Celui-ci a levé la tête et il a dit : « C’est formidable, c’est merveilleux! C’est mon cheval! Comment as-tu su que c’était mon cheval » Et Erickson a répondu : « Ce n’est pas moi qui le savais. C’est le cheval! »

Le guide en hypnose holistique est orienté vers les solutions, son but est de ramener le cheval sur le chemin des solutions, le chemin des forces, des ressources et des objectifs inspirants. Il ne décidons pas où vas le cheval. Coopérer, faire de l’accompagnement, accepter le chemin, le sentier de celui qui se fait guider permet souvent d’accélérer d’arriver à l’objectif plus rapidement. La responsabilité du guide en hypnose holistique est de ramener le cheval sur le chemin de ses solutions afin d’accélérer sa démarche.

  • JP Raymond

    Je vous ai envoyé une question par email. Très très intéressant votre article !